top of page
  • Photo du rédacteurKarine Vienneau

Les coulisses d'Acheri

Dernière mise à jour : 3 mai 2022

D'où est venue l'inspiration pour cette nouvelle? Comment ai-je construit la trame, les personnages, l'univers? Quel était le message ? Comment ai-je transposé une idée sur papier? Comment ai-je réalisé mon premier projet d'écriture ?



Dans ce billet, c'est ce que je vous invite à découvrir: les coulisses de Acheri. C'est-à-dire l'arrière-scène de la recherche, de la création, de la mise en œuvre et la publication de ma première nouvelle en tant que nouvelle née de l'écriture.


Dans mes premiers déboires de rédaction, j'ai cherché un défi. Une courte nouvelle que je pouvais ensuite publier sur mon groupe Facebook d'auteure afin d'y avoir un petit lectorat - des amis(es) surtout. L'idée était de permettre à mes abonnés (es) de choisir le genre littéraire. Le choix de ce dernier était de genre fantastique.


Mes recherches ont débuté par l'inspiration d'une image. Créature mystique, créature fantastique, etc. Je cherchais une légende, un conte, un court texte sur un être mystérieux vivant auprès des hommes pour bâtir l'histoire. Je suis tombée sur Acheri. Un enfant-squelette habillé de chair et qui par son ombre, prenait la vie des enfants.


La légende d'Acheri trouve son histoire dans plusieurs cultures : Japon, Inde, Amériques. Je me suis surtout informée sur des éléments de légende Cherokee. Cependant, elle était incomplète. Pour moi Acheri était injustement traité. Alors je me suis mise à réfléchir à une autre adaptation. Évidemment, cette recherche a pris plusieurs heures. L'important est de bien structurer son histoire, figer son personnage et bien visualiser l'environnement. Avec ces éléments j'avais un bon départ sur mon défi. Il y a plusieurs heures, voire plusieurs jours pour la recherche. Dans mon cas, trois jours.


J'ai consulté mon aide d'écriture ( mon grand frère ). C'est d'ailleurs lui à qui revient la finale. Nous nous sommes interrogés sur l'éventualité d'abattre un esprit, un démon, un être maléfique...Comment devons-nous nous y prendre normalement? Était-ce comme le soutenaient les histoires autour de Acheri, relié au ruban rouge? l'attaché et la laisser s'évaporer dans l'atmosphère? Se protéger contre elle en portant simplement du rouge? N'y avait-il pas une autre façon de prendre contact avec cette petite fille squelettée?

Bien sûr il y avait un moyen de prendre contact! D'où la nécessité de faire travailler nos méninges en tant qu'artiste et transmettre notre poésie, notre vision des éléments...


Au moment où les indices s'entrecoupent et que je distingue limpidement l'histoire et les relations, mon adaptation pouvait prendre forme. Alors vient la phase de la création.

La légende de l'enfant squeletté raconte l'histoire d'un grand-père qui trouva une solution hors du commun pour combattre la terreur d'Acheri.


Acheri crée le chaos dans le village. Le grand-père a une décision à prendre : suivre les conseils du clan ou suivre sa propre logique.

La légende de l'enfant squeletté est un conte de valeur humaine qui met en opposition : haine, colère, respect, et don de soi.

2 vues0 commentaire

Comments


Karine Vienneau

Ma promesse d'écrivaine est de vous offrir des univers incertains, des émotions exprimées, des personnages en quête de vérité.

bottom of page